Take a fresh look at your lifestyle.

Parlement/LFI 2019: des ministères voient leur budget à la baisse

10

Ce jeudi 06 décembre 2018, à l’Assemblée Nationale, trois autres ministres ont présenté la politique sectorielle de leur département avant  de dégager leur projet de budget pour l’exercice 2019. Il s’agit du ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation, celui de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique ainsi que le département de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail.

Avant de décliner l’ordre du jour de cette plénière du jeudi, le président a tenu a rappeler le programme de l’Assemblée Nationale, qui d’ailleurs selon lui, se trouve très chargé. Un programme, qui est marqué par le passage journalier des membres du gouvernement jusqu’au 15 de ce mois. Par ailleurs, l’honorable Claude Kory Kondiano, a invoqué les cas d’absences enregistrés au niveau des différents groupes parlementaires. En suite, c’est le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, qui est passé pour le grand oral de sa politique sectorielle avant de présenter sont projet de budget pour 2019. « Le présent budget, qui est soumis à votre assemblée s’élève à 1675 milliards 767 millions 849 mille francs guinéens soit une augmentation de 10, 58 %  par rapport à celui de 2018«  a déclaré Mory Sangaré, ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation.

Avec pour vocation de fournir sur le marché de l’emploi des agents qualifiés, le ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail, a rappelé l’impact de son département dans le monde de l’emploi et du travail. Après avoir donné le montant de son budget, qui a été vu à la baisse, Lansana Komara, a précisé que ce fonds prend en compte l’ensemble des activités au niveau central et déconcentré de son ministère. « Le projet de loi de finances initiale 2019, de mon département se chiffre à 211 milliards 108 millions 502 mille francs guinéens contre 215 milliards 750 millions 489 mille francs guinéens, avec une munition de 4 milliards 640 millions 987 mille francs guinéens soit 2,15 % « .

Après avoir présenté son département et l’exécution du budget 2018, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a soumis à l’appréciation des députés le projet de budget de son département.  » Il s’élève à 949 milliards contre un crédit de 1036 milliards en 2018, soit un écart de 87 milliards 297 millions 42 mille. Ce qui correspond à une baisse de 8 % » a décliné Abdoulaye Yéro Baldé, ministre de lEnseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Après ce grand oral des ministres, le président du groupe parlementaire des libéraux démocratiques a demandé à ce qu’une minute de silence soit observée en la mémoire des dizaines de personnes décédés hier mercredi dans un accident de la circulation survenue dans l’une des sous-préfectures de Mamou.

Leave A Reply

Your email address will not be published.