Take a fresh look at your lifestyle.

Assemblée Nationale : des ministres défendent leur projets de budget 2019

12

Des ministres continuent de se succéder à l’hémicycle. Ce mercredi 05 décembre 2018, trois département ministériels ainsi que le secrétariat général aux affaire religieuses ont pu décliner leur politiques sectoriels et leur projet de budget au compte de la loi de finance initiale 2019. Une présentation, qui s’est faite devant les 72 députés sur les 113 inscrit.

D’entrée de jeu le président de l’Assemblée, a déploré le retard qu’à accusé le démarrage de cette session. Sur les 4  département programmé pour ce grand oral, figure un secrétariat général et trois ministères.Tous ont présenter leur politiques sectorielles et projets de budget 2019. C’est le ministre des affaires étrangères, et des guinéens de l’étranger, qui a ouvert le balle. Un quart d’heure d’exposer aura suffit pour Mamadi Touré, pour défendre son projet de budget.

« Cet avant projet de budget, que nous soumettons à votre appréciation se chiffre à 353 milliards 661millions 367 mille francs guinéens » a déclaré Mamadi Touré, ministre des affaires étrangères et des guinéens de l’étranger.

quant au secrétaire général aux affaires religieuses il n’a pas manqué de souligner le besoin de son secrétariat en matière de budget de fonctionnement pour l’exercice 2019. mais au delà, il a  plaidé en faveur de l’augmentation dudit budget.

 » le projet de budget du secrétariat des affaires religieuses pour l’année 2019, se chiffre à la somme de 68 milliards 305 millions 108 mille francs guinéens » a confié Ali Djamal Bangoura, secrétaire général dudit département.

Le ministre des mines et de la géologie, a fait un aperçu général sur le bilan des activités effectuées durant l’année écoulée. Abdoulaye Magassouba, est aussi revenu sur la portée de son projet de budget, qui d’ailleurs a augmenté de 0,62 % .

« Dans le cadre du projet de loi de finances initiale 2019, le département a reçu une enveloppe financière à hauteur de 51, 1 milliards de francs guinéens contre une inscription budgétaire de 50, 8 milliards de francs guinéens en 2018″ a laissé entendre Abdoulaye Magassouba, ministre des mines et de la Géologie.

Le ministre des travaux publics quatrième à intervenir, à la différence de ses prédécesseurs à tout d’abord fait une projection sur les chantiers en cours d’exécution. En suite, il est revenu sur le besoin budgétaire de son département pour l’exécution de ces travaux.

 » Au niveau du budget 2019, nous avons eu l’appui de votre part une augmentation d’environ 648 milliards, qui ont été ajoutée sur les 1554  en compartiment à l’exercice 2018. Donc, nous avons environ 604 millions de francs guinéens additionnels. C’est ce qui nous amène aujourd’hui à 1554 milliards » a affirmé Moustapha Naïté, ministre des travaux publics.

Une présentation de la loi de finances initiale 2019, des membres du gouvernement, qui s’est achevée à 15h pour laisser place aux questions réponses des députés.

Leave A Reply

Your email address will not be published.