La television 21

Guinée : des vendeuses d’alloco confrontées à d’énormes difficultés  

La commercialisation du plantain est une source de revenu pour plusieurs femmes dans la capitale   Conakry.  Cependant, elles rencontrent d’énormes difficultés, notamment sur le transport, l’état des routes et le pourrissement des bananes plantain.

Nombreuses sont ces femmes qui ont pour activité principale la vente des bananes plantain communément appelé alloco. Au marché de la tannerie, l’un des principaux lieux de débarcadère de ces bananes plantain, vendeuses et clientes se bousculent.

A ces difficultés s’ajoute la dégradation poussée des routes de l’intérieur du pays et le pourrissement des bananes plantain avant leur arrivé à Conakry. Dance à cette situation elle lance un appel aux autorités du pays.

Pour certains citoyens, pour diminuer cette perte d’alloco qui un aliment important, il est nécessaire de mettre en place des usines de transformation et faire des routes praticables afin de diminuer cette difficulté.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.