La television 21

Ratoma : le maire affûte ses griefs contre les occupants des voiries publiques

Dans un communiqué rendu public à la télévision Nationale RTG la semaine dernière, le CNRD exige la libération des voiries publiques et demande aux femmes vendeuses de rester derrière les murettes installées en bordures des routes. Pour le respect de cette décision, le maire de Ratoma interpelle les occupants et envisage des sanctions.

Après avoir été déguerpi dans les voiries public par l’ancien régime d’Alpha Condé, bon nombre sont ceux qui tentent de revenir. À travers un communiqué lu à la télévision Nationale RTG, les nouvelles autorités invitent ces occupants et les femme vendeuses de libérer les lieux. Pour l’application de cette décision, le maire de la commune de Ratoma interpelle et menace des sanctions.

Hors micro certaines femmes vendeuses nous ont confié qu’elles payent le droit du marché même étant sur la route. Pour Issa Soumah, la mairie n’est pas informée de cette situation.

Au dire de ce responsable, cette décision vise à sécuriser les occupants des voies publiques.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.