La television 21

Guinée : après un mois de gestion, quel bilan du colonel Mamadi Doumbouya ?

Après un mois de la prise du pouvoir par les forces spéciales guinéennes à sa tête le colonel Mamady Doumbouya, beaucoup d’actes positifs posés allant dans le sens de l’apaisement et le rassemblement par le CNRD ont marqué les esprits des Guinéens.

 

5 septembre – 05 octobre 2021, cela fait un mois que les forces spéciales guinéennes, regroupées en conseil national de Rassemblement et du développement ont pris les règnes du pays à travers un coup d’Etat contra le régime Alpha Condé. 

C’est à travers une déclaration, dans l’après midi du dimanche 5 septembre dernier que le peuple de Guinée a été informé de cette nouvelle. La situation socio-économique du pays a été l’une des causes de cette décision. La constitution, les institutions républicaines, le gouvernement et l’assemblée nationale ont été tous dissous.

 

Un coup d’État qualifié comme une libération du peuple de Guinée. Pou la plupart des citoyens, c’est une nouvelle page qui s’écrit dans l’histoire du pays.

Jour après jours, cela fait 31 jours qu’il sont au pouvoir. Beaucoup d’actes ont été posés par le Colonel Mamady Doumbouya pour rassembler les Guinéens et lutter contre la corruption et faire de la justice la boussole qui orientera le peuple.

 

Quelques jours après sa prise du pouvoir, des journées de concertations entre la junte militaire et les forces vives du pays se sont déroulées du 14 au 24 septembre 2021. Lors de ces rencontres, chaque entité devrait déposer un mémorandum pour une transition inclusive et apaisée.   

Le chef de la junte a aussi ordonné la libération de 74 détenus politiques et acteurs de la société civile. Un acte qui a réjouit à plus d’un titre les avocats de la défense et les familles des accusés. 

Les frontières terrestres entre la Guinée et quelques pays voisins fermées par l’ancien gouvernement pour des raisons de sécurité dit ils ont été rouvertes. 

Il y a eu également la revue à la baisse du prix du carburant à la pompe de 11 milles GNF à 10 milles GNF. À cela s’ajoute des visites pour se recueillir sur la tombe des anciens présidents guinéen à Bouramaya, au cimetière de la Camayenne et celui de Bambéto où reposent les victimes des manifestations socio-politique au temps du président déchu Alpha Condé.

Dans la même tournée de visite, la villa syli où réside l’ancienne première dame du 1er régime de la Guinée n’a été épargnée, avant de terminer par le stade du 28 septembre où également des centaines de guinéens ont trouvés la mort en 2009 suite à un meeting organisé par l’opposition au temps du CNDD au pouvoir. 

Le 27 septembre dernier il a proclamé la charte de la transition sans donnée une date limite. Quelques jours après, le nouvel homme fort du pays, le colonel Mamadi Doumbouta a été investi au palais Mohamed V de Conakry.

Après cette installation, le président de la république a promis la rédaction d’une nouvelle Constitution, la réfondation de l’État, la lutte contre la corruption, la réforme du système électorale et la refonte du fichier, l’organisation des élections libres et transparente et la réconciliation nationale.

Le 02 octobre 2021, qui marque le 63ème anniversaire de l’indépendance de la Guinée, cette année a été particulière, une foule en liesse dans toute les rues de la Guinée a été constatée.  À Conakry, le président de la transition s’est offert un bain de foule qui n’a pas manqué de livrer sa joie.

Parmi tous ces actes cités ci haut, le dernier pour le moment a été la libération de 284 détenus dans les prisons du pays.  Tous ces actes renaît une lueur d’espoir pour le peuple de Guinée qui ne cache pas sa satisfaction au colonel Mamady Doumbouya. Pour le moment aucune mise en place du gouvernement et nomination du Premier ministre n’a été effectué. 

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.