La television 21

Société : l’acte symbolique du président du CNRD marque l’opinion publique 

Après son recueillement sur les tombes des anciens présidents de la République Ahmed Sékou Touré et général Lansana Conté le vendredi 24 septembre dernier, celui des jeunes tués lors des affrontement avec les forces défense et de sécurité au cimetière de Bambéto, hier le colonel Mamady Doumbouya et ses compagnons ont fait une visite surprise chez l’ex première dame de la première République Hadja André Touré et au stade du 28 septembre pour la commémoration des massacres du 28 septembre 2009 où plus de 150 personnes ont été tuées une centaine de femmes violée. Mariama Barry revient sur les moments forts de cette tournée du chef de la junte militaire.

Le nouvel homme fort de la Guinée a su toucher les cœurs des citoyens guinéens. Depuis qu’il est à la tête du pays après que Alpha Condé et son régime ont été destitué le 5 septembre dernier par un coup d’État militaire, colonel Mamady Doumbouya continu a multiplier des actes salutaire qui selon les opinions publiques contribuent à l’apaisement des cœurs et à la reconstruction du tissu social en Guinée.

Le vendredi 24 septembre dernier, le colonel et des membres du CNRD se sont rendus au mausolée de Camayenne où repose le premier président feu Ahmed Sékou Touré. Ils se sont recueillis sur sa tombe pour lui rendre hommage.

Après ce cimetière, les nouveaux dirigeants ont pris la direction de Tanènè chez le Kountigui de la Basse Guinée, El Hadj Sékhouna Soumah, avant de se rendre à Lansanaya Lac auprès de la tombe du président Lansana Conté pour se recueillir et également lui rendre aussi hommage. Des prières pour la paix dans le pays ont été faites.

Continuant ainsi de charmer les guinéens, le chef de la junte militaire et ses compagnons, se sont également rendus au cimetière de Bambéto et se sont recueillis sur les tombes des victimes des manifestations politiques lors du règne d’Alpha Condé. Un acte qui a d’ailleurs été apprécié par l’ensemble des forces vives de la nation et les populations.

Poursuivant ses gestes symboliques, le numéro 1 du CNRD a encore gagné plus d’estime au yeux des citoyens guinéens. En compagnie de sa famille professionnelle, le lieutenant-colonel, s’est rendu mardi en début de soirée au stade du 28 septembre, pour se recueillir à la mémoire des victimes des massacres qui ont eu lieu en 2009, sous le régime de la junte dirigée par le capitaine Moussa Dadis Camara. Les membres de la junte ont ainsi salué la mémoire des personnes froidement assassinées et violentées il y a 12 ans dans ce stade et ont formulé aussi des prières pour le repos de l’âme des victimes.

 

Pareillement, après le stade du 28 septembre, le premier responsable du CNRD qui dirige actuellement la Guinée s’est rendu à la villa Syli de Coléah, domicile privé du premier président le feu Ahmed Sékou Touré. Mamady Doumbouya et ses compagnons ont reçu les bénédictions de la Première dame Hadja Andrée Touré. Aussi cette visite surprise a été hautement appréciée et louée par bon nombre de guinéens.

Ainsi, tous ces gestes symboliques du colonel Mamady Doumbouya, continuent à marquer positivement l’opinion publique en sa faveur et augmente l’estime des populations à son égard. Il convient  de souligner que l’actuel  chef de la junte, devient ainsi le premier dirigeant du pays en exercice à se rendre dans un cimetière.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.