La television 21

Politique : le bicéphalisme persiste au sein du parti UPG 

Bicéphalisme au sein du parti UPG de l’ancien opposant feu Jean Marie Doré, Me Alfred Mathos et Jeaques Gbonimi, chacun d’entre eux s’autoproclame président du parti. Pour en savoir plus sur la situation, notre rédaction a joint au téléphone l’un des présidents du parti.

 

Après le décès de l’opposant Jean Marie Doré en 2016, son parti, l’Union pour le progrès de la Guinée, connait un bicéphalisme en son sein depuis mars 2019. Les deux leaders Me Jean Alfred Mathos et Jacques Gbonimy restent toujours en désaccord pour la gestion de cette formation politique.

 

Accusé de perturbateur du parti, avec des sorties intempestives lors des grands évènements, nous n’avons pas eu la version de Me Jean Alfred Mathos malgré nos tentatives pour équilibrer cette information. Interrogé par d’autres confrères, il affirme dans une des ses sorties être censé diriger le parti et ignore pourquoi ils ne veulent pas voir sa tête. Selon jeaques Gbonimy une procédure judiciaire est engagée contre lui.

 

Un avertissement à été lancé par le bureau politique du parti de l’ancien 1er ministre contre l’accusé. L’entendre une prochaine fois sur les ondes d’une radio sera une exclusion totale dans le parti a averti Jeaques Gbonimy.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.