La television 21

Hausse du budget de la présidence : le débuté Mamadou Baadiko monte au créneaux

Le budget de la présidence de la République et celui de l’Assemblée nationale ont connu une hausse dans la loi de finances rectificatives 2021 soumise à l’appréciation des députés. Pour éclairer la lanterne, le ministre du budget avait apporter des précisions sur cette augmentation. Un avis que ne partage pas le député Mamadou Baadiko Bah.

Depuis l’adoption du projet de loi de finances rectificative sur la hausse du budget de la présidence de la République et celui de l’Assemblée nationale des réactions fusent de partout. Selon Mamadou Baadiko Bah, cette augmentation aura des répercussions à plusieurs endroits notamment chez les populations.

Pourtant d’après les explications du ministre du budget,  cette hausse de plus de 35% du budget de la présidence est dû à la mise en application du statut particulier des inspecteurs d’Etat et du salaire des ministres conseillers qui sont nommés à la présidence. Une raison à laquelle s’oppose le député Baadiko.

Pour changer ce schéma, il faudra mettre fin au parti État politico-ethnique et arriver à des solutions fédérales qui permettront à l’administration de ne plus être installée pour elle même mais pour la population, a-t’il martelé.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.