La television 21

Afrique-infos : un officier de l’armée malienne arrêté pour la disparition d’un journaliste

Au Mali, le général Moussa Diawara a été arrêté ce jeudi 29 juillet et placé en détention à Bamako. De source judiciaire, il a été inculpé dans le cadre de l’enquête sur la disparition du journaliste Birama Touré, qui n’a plus donné signe de vie depuis janvier 2016. Ibrahim Diallo nous signe ce commentaire.

De source judiciaire, le général Moussa Diawara a été inculpé dans le cadre de l’enquête sur la disparition du journaliste Birama Touré qui n’a plus donné un signe de vie depuis 2016. Cet officier de l’armée a été arrêté ce jeudi et placé en détention à Bamako.

L’enquête vise également Karim Keïta, le fils de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta.

Ancien chef d’état-major de la Garde nationale, le général Moussa Diawara a surtout dirigé les services maliens de renseignements durant toute l’ère IBK, de son élection à la présidence en 2013 à son éviction par un coup d’État en août dernier. Il a été arrêté et inculpé, notamment de complicité d’enlèvement, de séquestration, d’actes de torture et d’association de malfaiteurs. Or des témoignages recueillis par l’ancien employeur de Birama Touré, le directeur de publication du Sphinx, Adama Dramé, actuellement réfugié en France, mettent justement en cause les services maliens.

Selon ces témoignages, recueillis auprès d’un militaire et d’un ancien co-détenu de Birama Touré notamment, le journaliste aurait été incarcéré dans une prison secrète de la Sécurité d’Etat, en dehors de tout cadre légal, torturé puis tué.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.