La television 21

Guinée : un politique réagit sur la liberté provisoire des cadres de l’UFDG

Après des mois en détention à la maison centrale de Conakry, ces quatre cadres du parti UFDG viennent de bénéficier d’une liberté provisoire. C’est le directeur pénitentiel qui a fait l’annonce à travers un communiqué publié sur des médias en place.

Face à cette décision judiciaire, le président du mouvement pour la solidarité et le développement estime que cette clémence devrait s’élargir.

Ces détenus, tous membres du bureau politique de L’UFDG ont été libérés pendant qu’un cadre permanent de dialogue politique et sociale est annoncé. Abdoulaye Diallo déplore la façon dont le pays est géré par le régime d’Alpha Condé.

Ces quatre détenus politiques ont été arrêtés en novembre 2020 pour leur opposition au troisième mandat d’Alpha Condé. Ils ont été accusés de fabrication et détention d’armes de guerre et atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation après la présidentielle du 18 octobre 2020.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.