La television 21

Société : usurpation autour des impactés de Souapiti

Ils viennent de Telimélé, Kindia et une partie de Dubréka. Des zones impactées par le projet du barrage Souapiti à travers des tremblements de terre. Ces jeunes constatent qu’une minorité parle en leur nom, pour recevoir d’ argent destiné aux victimes.

Pour celui qui coordonne ce mouvement des citoyens impactés, à l’heure où nous sommes, seul le président de la république qui à la solution de leurs problèmes.

À faut rappeler que les dissidents seraient en possession de certains documents légaux qu’ils utilisent au nom des victimes précise ces jeunes.

Pendant, les sinistrés du projet Souapiti gardent leur mal en patience.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.