La television 21

Société : du nouveau dans l’affaire Oderich

Le 14 Avril derniers le destin d’une famille a basculé à la suite d’une supposée intoxication alimentaire liée à la consommation du cornes boeufs appelée Oderich . Selon la famille, les résultats de l’autopsie révèlent que leur père est mort d’une intoxication alimentaire. Pourtant l’Office national de contrôle qualité annonçait que le corne boeuf Oderich est propre à la consommation.

Du nouveau dans le dossier d’une supposée intoxication alimentaire de la famille Sangare au quartier Gbessia. Selon la famille, les résultats de l’autopsie indiquent que leur père est décédé suite à une intoxication alimentaire.

Pourtant, les résultats d’analyses effectués par l’Office national de contrôle qualité a révélé que le corne bœuf Oderich est propre à la consommation. Mais néanmoins, ce membre de la famille interpelle les autorités.

Appartement, cette affaire est loin de connaître son épilogue. La justice devrait donc se saisir de ce dossier afin de tirer au clair et rétablir chacun dans ces droits.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.