La television 21

Entretien routier à Conakry : la route du Niger, un calvaire pour les usagers

La troisième route urbaine de la capitale guinéenne Conakry d’entière affluence après l’autoroute Fidel Castro et la route le Prince. De Gbessia au carrefour Constantin des travaux de rénovation ont été engagés pour faciliter le trajet. Des travaux qui n’ont pas été à la satisfaction des usagers comme le dénonce un Syndicaliste des conducteurs de moto taxi.

Là encore c’est mieux, le trajet Constantin Madina est aujourd’hui l’un des plus grands calvaires pour les usagers de la route le Niger. Des caniveaux bouchés, l’inexistence des ponts, des panneaux de signalisation causant ainsi, d’énormes embouteillages. Certains conducteurs sont obligés de rebrousser chemin par peur de passer toute la journée dans les bouchons.

Le manque d’entretien routier, l’occupation anarchique des voiries publiques et le non respect des codes de la route sont les principales causes des embouteillages sur cette voie nous a laissé entendre un des responsables de la sécurité routière.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.