La television 21

Sénégal : une célébration partielle de l’Aïd el fitr

Les fidèles musulmans du monde entier ont célèbrés la fête de ramadan, communément appelée Aïd, pour marquer la fin du mois sacré du Ramadan. Au Sénégal une partie de la communauté musulmane l’a célébré le mercredi et l’autre le jeudi.

La fête de ramadan intervient après le mois de jeûne musulman durant lequel chaque fidèle se prive de nourriture du lever au coucher du soleil et prône la paix et le pardon. Au Sénégal, une partie de la communauté musulmane a célébré le mercredi l’Aïd el fitr, marquant la fin du ramadan, à l’appel de la Coordination des musulmans du Sénégal (CMS).

C’est dans une déclaration rendue publique, mardi dans la soirée, que la commission d’observation du croissant lunaire de la Coordination des musulmans du Sénégal, a assuré que la lune avait été aperçue au Mali, au Niger, en Côte d’ivoire, et dans d’autres pays.

En France et en Arabie Saoudite, les autorités religieuses n’ayant pas aperçu le croissant lunaire, mardi, ont annoncé que l’Aïd el fitr sera célébrée jeudi.

Les célébrations de l’Aid al-Fitr sont également connues sous le nom de Korité en Afrique de l’Ouest. Au Sénégal comme ailleurs dans le monde, la fête de l’Aïd el-Fitr est célébrée dans la foulée. Cette journée est marquée par des prières, des repas en famille, et l’aumône, la zakat.

Suite à la présence de la pandémie de Covid-19 dans les pays, il a été conseillé, de respecter, les gestes barrières et également aux lieux de culte, de mettre en place des services espacées pour éviter le rassemblement d’un trop grand nombre de fidèles.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.