La television 21

Construction d’un échangeur : des citoyens déguerpis à Kagbélen

Le rond-point Kagbelen, d’habitude réputé pour ses interminables embouteillages, affiche un autre visage ce mardi matin. Le bulldozer est entré en action. Propriétaires de kiosque, conducteurs de taxis, vulgarisateurs, mécaniciens, et coiffeur sont les concernés pour ce jour.

Ce déguerpissement fait suite à l’annonce du Ministère des Travaux Publics de la construction d’un échangeur à ce rond-point. Le chef de ligne de Pamelap- Kagbelen reconnaît qu’ils ont été prévenus mais faute d’avoir trouvé un autre lieu, ils sont restés

« Nous quittons ici parce que nous n’avons pas le choix. C’est l’Etat qui décide, il faut qu’il nous aide après ici où nous allons partir. Cars, nous avons des familles à nourrir », a déclaré Bruno Camara.

Même son de cloche chez ce chef de garage électromécanique qui se dit inquiet.

« Le problème est à moitié résolu. Donc, nous sommes fâchés et content à la fois. Alors, il faut travailler dès maintenant pour le développement du pays », a indiqué Facinet Soumah, mécanicien.

A cette occasion, certains citoyens ont interpellé à l’Etat en disant qu’il est important de commencer les travaux après cette opération de déguerpissement.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.