La television 21

La Guinée à l’EPU: des ONG présentent un rapport Alternatif  

 Il s’agit du travail d’une vingtaine d’organisations de la société civile guinéenne, à travers un suivi des recommandations pays émises par le Conseil des droits de l’homme lors du troisième examen périodique universel (EPU) au cours duquel la Guinée s’est soumise en janvier 2020.

Pour la première fois en Guinée, une vingtaine d’organisations de la société civile guinéenne s’organisent pour le suivi des recommandations pays. Il ressort que parmi les 213 recommandations émises par le Conseil des droits de l’homme, le plan stratégique a priorisé 30 recommandations. Parmi les quelles : les questions relatives aux conditions féminines.

Lors de cette rencontre les organisateurs ont également mis le point sur la situation des enfants.

Outre ces questions, le chef de cabinet du ministère de la justice a sollicité l’implication de la jeunesse pour la réussite de cette cause.

Par ailleurs d’autres recommandations telles que les actions de plaidoyer, de vulgarisation et de sensibilisation auprès des autorités et des populations ont été soulignées pour que le respect des droits de l’homme soit une réalité en Guinée.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.