La television 21

Détournement à Dinguiraye : des démentis et des précisions apportés

Suite à l’accusation contre les autorités locales de Dinguiraye d’avoir détourné plus de 12 milliards de francs guinéens, notamment le préfet et le maire, le chef du département des relations communautaires au ministère des mines et de la Géologie s’est exprimé sur le sujet.

Contacter par notre rédaction, le chef du département des relations communautaires au ministère des Mines a démenti cette accusation du conseil préfectoral des organisations de la société civile de Dinguiraye. Par la même occasion, Ibrahima Sory Marie Soumah a aussi apporté des précisions.

« Non les autorités locales n’ont pas détourné les 12 milliards GNF. L’argent se trouve au niveau de la Banque BICIGUI de Faranah avec le représentant de la Banque Centrale. C’est à cause des élections présidentielles que l’argent n’a pas pu être débloqué. On attendait que les choses se calment avant de passer à l’exécution pour le retrait de cet argent. Quand cela sera fait, les collectivités locales seront en possession de cet argent.

Les autorités locales n’ont aucune main mise sur cet argent, il y a une structure qui est mise en place FODEL qui est là pour la gestion de cet argent. La préfecture n’a qu’un pourcentage dans cette somme. Et ça pour le budget de son fonctionnement.  Donc, les gens qui disent que les autorités de Dinguiraye ont détourné cet argent, ne sont pas informés », a-t-il démenti.

Poursuivant son intervention, il a expliqué ce qui a été entamé suite aux difficultés liées au retrait de la somme. « Vu qu’il y avait des difficultés pour retirer cet argent, l’argent a été crédit à ceux de Siguiri pour faire avancer certaines activités. Plus d’un milliard de francs guinéens a été crédit. 60 km d’hectares ont été cultivés et des motos ont été achetées pour des femmes de la localité vu qu’il y avait des femmes qui réclamaient des motos pour se déplacer », a précisé le chef de département des relations communautaires au ministère des Mines.

A cette occasion, il a rassuré que les 12 milliards dont les autorités locales sont accusées d’avoir détourné se trouve bel et bien à la Banque de BICIGUI de Faranah. Ils attendent juste la bonne occasion pour le mettre à la disposition des communautés. « Les autorités locales n’ont aucune main mise sur cet argent venant de la Société Mining de Dinguiraye (SMD) », a-t-il fait savoir.

Selon le conseil préfectoral des organisations de la société civile de Dinguiraye, cette somme a été détournée par les autorités locales en complicité avec le Fond de Développement Économique Locale (FODEL).

Affaire à suivre

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.