La television 21

Alpha Condé met en garde ses opposants : ‘’Personne n’est au-dessus de la loi’’

Alors que les ennuis judiciaires se multiplient pour les opposants Chérif Bah, Ousmane Gaoual Diallo, Abdoulaye Bah, Cellou Baldé et Etienne Soropogui, le président Alpha Condé sort du bois pour annoncer que l’heure de la fin de l’impunité a sonné.

L’actuel locataire de Sékhoutouréyah rappelle que la crise post-électorale a entrainé des pertes en vies humaines et d’importants dégâts matériels.

‘’Il y a eu des destructions de bâtiments publics et privés, des morts et des blessés. Personne n’est au-dessus de la loi. Tout coupable, qui qu’il soit, doit répondre de ses actes devant la justice’’, menace le numéro 1 guinéen alors que des voix s’élèvent de plus en plus pour appeler à la libération des opposants.

Alpha Condé assure qu’il ‘’n’y a pas de chasse aux sorcières.  La question de la justice se règle avec la justice. Personne n’est au-dessus de la loi, même moi qui suis président de la République. La justice est libre et indépendante. Il faut que tous les guinéens apprennent à respecter la loi et que la justice soit rendue de façon impartiale pour tous’’.

Le chef de l’Etat, dans un entretien diffusé vendredi soir sur la télévision nationale a présenté ses condoléances ‘’les plus attristées à toutes les familles qui ont perdu les leurs dans cette crise post-électorale et souhaité en même temps prompt rétablissement aux blessés’’.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.