La television 21

Covid19 : élèves et étudiants exigent la réduction des frais de transports

L’union nationale des élèves et étudiants patriotes de Guinée (UNEEP-G) a organisé une conférence de presse le mardi, 22 septembre 2020, à la Maison de la Presse de Guinée sise à Kipé dans la commune de Ratoma (Conakry). La cherté des transports en cette période de crise sanitaire marquée par la pandémie du nouveau coronavirus était au cœur de cette conférence de presse.

Après un mémorandum au gouvernement à la date du 24 juin dernier, sans suite, le lundi, 21 septembre, les étudiants des universités Gamal Abdel Nasser de Conakry et de Général Lansana Conté de Sonfonia ont initié des manifestations pour attirer l’attention des autorités sur leurs souffrances. Ces manifestations ont, en revanche, été violemment réprimées par la police.

S’exprimant au cours de la conférence de presse de ce mardi, le Président de l’UNEEP-G, Lanciné Konaté, a réitéré la demande des étudiants des deux grandes universités publiques de Conakry. « L’UNEEP-G s’inscrivant dans son rôle traditionnel de syndicat des élèves et étudiants, par ma voix, demande à l’autorité en charge du transport en particulier et à l’Etat en général, de bien vouloir prendre en compte les revendications des étudiants des universités Gamal Abdel Nasser de Conakry, de Général Lansana Conté de Sonfonia et ceux de toutes les universités du pays en générale, en allégeant le transport dans le strict respect des mesures barrières de la pandémie de Covid19 par le port de masques dans l’intérêt supérieur de chacun et de tous. Nous nous intéressons aux risques que courent les passagers dans le transport en commun que les fidèles musulmans et chrétiens ne courent pas dans les lieux de cultes et dans les salles de classe qui prennent plus d’une centaine d’étudiants », a déclaré le président de l’UNEEP-G.

« Nous invitons les élèves et étudiants de toujours garder le caractère pacifique et civique dans toutes revendications en privilégiant le dialogue entre leurs syndicats et les autorités étatiques », a par ailleurs lancé le président de l’UNEEP-G en direction des élèves et étudiants.

Dans le cadre de l’allégement des mesures d’urgence sanitaire, un important communiqué de la Présidence de la République est attendu ce soir. L’union des élèves et étudiants sollicite que le transport revienne à 1500 par tronçon. Elle ne compte pas baisser les bras en cas de non satisfaction de ses revendications.

Source: guinee114

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.