La television 21

Mamou : un jeune tue violement son père

Un jeune âgé de 24 ans, célibataire et sans emploi, a tué son père, dans la sous-préfecture de Porédaka, située à une cinquantaine de kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Mamou. C’est du moins ce qu’annonce le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou ce lundi 10 Août 2020. L’acte s’est passé à Yalama, le mercredi 05 août 2020 aux environs de 06 heures. Le meurtrier aurait utilisé un pilon pour mettre fin à la vie de son propre père.

“A l’aube du mercredi 05 août 2020, aux environs de 06 heures, j’ai été appelé par Monsieur le sous-préfet de Porédaka, dénonçant un cas de meurtre survenu dans le secteur Yalama, localité située à 5 kilomètres de la commune rurale de Porédaka. Aussitôt et sur nos instructions, une mission de la brigade de recherche s’est rendue sur les lieux pour des constatations, mais aussi à des fins d’enquête”, explique le procureur Elhadj Sidiki Camara.

Revenant sur les circonstances du drame, il dira: “Selon les premiers renseignements recueillis auprès de madame Idiatou, épouse de la victime et mère du suspect, au cours d’une altercation avec son fils, celui-ci a pris un pilon pour la cogner avec. Suite à ses cris, son mari est venu au secours. Sans aucune hésitation, le fils s’est encore saisi du pilon pour administrer à son propre père plusieurs coups jusqu’à ce que celui-ci cesse de respirer”.

Après l’acte, le suspect aurait voulu prendre la poudre d’escampette mais a été aussitôt appréhendé par la population avant d’être transféré à Mamou.

En application des articles 142 et 235 du code de procédure pénale, conclut le procureur,  nous avons ouvert une information judiciaire pour meurtre (article 206). Le suspect a été inculpé et placé sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.