La television 21

Covid-19 : les cris de cœur des étudiants guinéens vivant en Algérie et en Tunisie

Depuis septembre dernier les étudiants guinéens vivant en Algérie et en Tunisie n’ont reçu aucun centime de la part de son gouvernement. Une situation qui pénalise l’ensemble de ces étudiants qui vivent de ces bourses.

« Nous sommes actuellement près de 150 étudiants et stagiaires guinéens vivant en Algérie. Nous vivons dans une situation extrêmement grave. Il y’a aucune bourse de la part du gouvernement. Le seul soutient que nous avions avec le gouvernement algérien est bloqué à cause de la pandémie du COVID-19 », a souligné Bangaly président des étudiants guinéens en Algérie.

Quant à Marcel Goïpogui, représente les étudiants vivant en Tunisie : « la Tunisie regorge 500 étudiants guinéens vivant sur son territoire.  Il y’a de cela 11 mois nous attendons toujours notre bourse. Du côté de la Guinée il y a aucun signe, le gouvernement ne répond à aucun de nos appels. On nous fait comprendre ici qu’ils ont fait un virement et dans ce virement, l’état de paye qu’ils ont envoyé, il est mentionné 7 mois de virement et le virement qui a été fait c’est un virement de 4 mois.  Alors du coup nous avons dit que nous ne pouvons pas prendre cette somme de la part du gouvernement sans qu’il nous explique les contours et les détours de ce virement. Imaginez, on reçoit 40 dollars et cela est insignifiant ici quand vous évaluez ce 40 dollar ça correspond 115 dinars tunisien. Certains étudiants qui sont à l’intérieur du pays dépensent la moitié de cette somme en payant le transport pour prendre cette bourse. Heureusement pour nous l’État tunisien nous vient au secours. C’est grâce à eux que nous vivons » a-t-il précisé dans l’émission ‘’Les Grandes Gueules’’ de la Radio Espace fm.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.