La television 21

Depuis son lit de malade, la journaliste Moussa Yero Bah exprime son inquiétude

Alitée depuis un mois au CTE de Donka pour avoir été atteinte du Covid-19, la journaliste, chroniqueuse dans l’émission ‘’Les grandes gueules’’ de la Radio Espace fm estime que c’est de trop. suite aux semaines qu’elle a passé à l’hôpital, elle a exprimé son inquiétude.

Ce retard dependrait aux médecins, selon elle qui estiment que c’est parce qu’elle n’a pas été soumise au même traitement que les autres, parce qu’elle n’a pas pris de la chloroquine, elle a juste pris un antibiotique pour éviter la surinfection.

« Donc, ils supposent que c’est pour cela que je ne réponds pas aussi rapidement que ça, mais en comptabilisant le nombre de jours ça fait pratiquement un mois maintenant.  Donc, je me dis que c’est trop pour me garder. Je ne comprends pas, mais puisse que je ne peux pas aussi me soustraire à ce que disent les médecins, je ne peux que patienter et attendre. C’est le quatrième prélèvement que j’ai fait hier alors que généralement, ils en font un seul pour certains qui sortent négatifs.  Pour moi, tous les 3 autres tests sont légèrement positifs. Donc j’attends le dernier prélèvement que j’ai fait hier, dans l’espoir que ce dernier va s’avérer négatif, pour que je puisse partir », a-t-elle expliqué.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.