Take a fresh look at your lifestyle.

Procès du FNDC : Ils ont été libérés, et après ?

18

Sékou KOUNDOUNO, Abdourahmane SANO, Elie KAMANO, Badra KONE, et leurs compagnons d’infortune sont libres depuis ce jeudi matin. Les magistrats ont renvoyé le procès à plus tard, très exactement le 2 Décembre, audience au cours de laquelle les jurés décideront de leur maintien en détention ou non.

Par ce geste que les observateurs considèrent comme une certaine invitation à l’apaisement, le pouvoir d’Alpha CONDE gagnerait à ‘’mettre balle à terre’’ et calmer les esprits, puisque c’est cela la finalité de toute politique qui se veut au service des ‘’vraies gens’’, c’est-à-dire la majorité des Guinéens ! ll est grand temps qu’Alpha CONDE dans ses envolées oratoires puisse s’adresser à ses concitoyens sans se barricader dans un langage communautaire qui froisse une large frange de Guinéens. Je n’en dis pas plus. Les Guinéens savent de quoi je veux parler. Même dans son propre camp.

La libération des principaux responsables du Front National de Défense de la Constitution n’absout nullement les errements du pouvoir de ‘’Sékhoutouréya’’, avant ce geste, de nombreux jeunes Guinéens sont tombés tout simplement pour avoir voulu exprimer leur opinion sur un débat qui n’aurait pas dû être. Que va faire le pouvoir, puisque des vies humaines ont été arrachées à l’affection de nous tous ? Ce serait trop facile de mettre ce drame dans le compte des pertes et profits d’un régime finissant. Ces morts font partie du bilan d’Alpha CONDE, un bilan pour l’instant non exhaustif puisque nous avons encore…365 jours à subir. Les sirènes révisionnistes ont sonné leurs trompettes et les milices du régime seraient promptes à porter leurs bottes hitlériennes pour l’inauguration du Troisième REICH

Oui cela ressemble étrangement à l’accession du bien nommé Adolph HITLER avec son Troisième REICH, qui a fit basculer la planète entière dans une guerre stupide et qui a coûté à l’Humanité…. Plus de 20 millions de morts ! Aucun peuple ne souhaite enfanter un tel monstre, le peuple de Guinée encore meurtri dans son quotidien fait le vœu que cela ne lui arrive pas, ni aujourd’hui, ni jamais.

Dans des déclarations publiques, les Guinéens se sont réveillés ces derniers jours comme ‘’grogui’’ en entendant des révélations du genre :’’ Qui a fait assassiner le Colonel Sama Panival BANGOURA ? Qui a attenté au cortège du Général Lansana CONTE au niveau d’Enco-5, etc…, il serait utile pour plus de clarté que lumière soit faite sur tous ces cas qui ont marqué la vie des Guinéens ces vingt dernières années ! Le pouvoir guinéen gagnerait à ‘’mettre balle à terre’’ pour que son bilan soit à la mesure des espérances d’une vie meilleure.

S.TOURE  

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.