Take a fresh look at your lifestyle.

Guinée : Politique et gros sous !

23

C’est bien connu. Avant Alpha CONDE les hommes politiques guinéens ne lésinaient pas sur l’utilisation des fonds qui ne leur appartenaient nullement. Lansana CONTE était très généreux avec les hommes qui étaient dans son entourage immédiat. L’on se rappelle encore qu’une rumeur qui voulait que tout ce qui se trouvait dans les coffres de la Banque Centrale était sa propriété.

Comment vérifier de telles assertions ? Toujours est-il qu’Alpha CONDE, dans sa boulimie du pouvoir absolu, n’hésite pas à piocher dans les caisses de l’Etat. Comme on le dit, la fin justifie les moyens. Il ne s’en cache nullement. On a vu Alpha CONDE distribuer lui-même près du milliard de francs guinéens à des journalistes qu’il avait invités à ‘’Sekhoutouréya’’, une sorte d’ode à la corruption et à l’achat de conscience d’hommes de médias. Cela à cours à longueur d’année aussi bien officiellement que dans les dessous de tables anonymes.

   Au cours de ses multiples déplacements Alpha Condé à l’intérieur du pays, distribue à tout vent, de grosses fortunes en ‘’billets sonnantes et trébuchantes’’ pour couvrir des frais de mobilisation des populations et faire le plein de la mamaya.

Evidemment, toute cette manne aurait pu servir à tout autre chose. Des hôpitaux qui sont devenus des mouroirs par manque d’équipements, sans repères et sans un personnel qualifié pour soigner les laissés-pour-compte du ‘’fameux changement’’ de la gouvernance Alpha CONDE.

Ce constat lamentable est fait par toutes les couches de la société guinéenne, tous les citoyens se demandent quand donc finira le calvaire de la mal-gouvernance qui plombe toutes actions pour un meilleur devenir pour les futures générations. Des hommes politiques soupçonnent le régime d’Alpha CONDE de se servir de la planche à billets pour assouvir ses rêves de grandeur. Ce qui a pour conséquence directe de cette saignée financière, une inflation galopante, dixit : ‘’Sidya Touré Président de l’Union des Forces Républicaines qui se dit outré par ce manque de respect de l’orthodoxie financière par une mal-gouvernance qui nous mène droit dans le mur’’.

Les services de change des principales devises occidentales annoncent que les taux forfaitaires ont pris l’ascenseur, ce qui à terme pourrait étrangler l’économie guinéenne.’’

Sidya TOURE Président de l’Union des Forces Républicaines (UFR) explique : « Le dollar est monté à 10.000 franc guinéen et l’euro à 11.000. Cela explique la politique qu’on est en train de pratiquer à savoir effectivement une sortie massive de l’argent qui est distribué et qui va au-delà des capacités financières de l’Etat. En plus du recours à la planche à billets, il y a aussi l’argent de la corruption qui sort et qui se transforme en euro pour sortir du pays. Tout ceci entraîne une dépréciation de notre monnaie, en Afrique aujourd’hui nous sommes le dernier pays au niveau de vie de la population ».

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.