La television 21

Guinée: Cris du cœur des femmes du FNDC

Après la manifestation du FNDC  qui s’est déroulée sous les gaz lacrymogènes, des jets de pierres et des coups de feu le jeudi dernier, entre les forces de l’ordre et les manifestants, aujourd’hui c’est au tour des femmes. Pour alerter la communauté nationale et internationale sur les violences faites aux citoyens guinéens lors des manifestations, les femmes ont fait entendre leurs cris du cœur.

 »Ce matin, nous voulons envoyer un cri de cœur à la communauté nationale et internationale. Nous voulons attirer leurs attentions sur les atrocités qui se passent dans notre pays, qui n’est autre que la tuerie de nos enfants à la fleur de l’âge. Au moment où je vous parle nous avons 8 corps qui ne sont pas encore enterrés dans nos morgues. Alors, en tant que femmes source de vie, on ne peut pas rester indifférentes à cela. Parce que nous avons compris que malgré tous nos efforts, le gouvernement refuse de nous entendre et continu  à tuer dans tous les sens », regrette Hadja Maïmouna BAH DIALLO, Porte-parole des femmes de l’UFDG.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.