Take a fresh look at your lifestyle.

Conakry : Soumambossia, un homme trouve la mort de façon étrange

40

Mamadou Baïlo Barry, est le nom de la victime. Il était un maître coranique à Soumambossia dans la commune de Ratoma. Selon ses anciens voisins, la victime a reçu des coups violents sur sa tête avant d’être admis dans une clinique du quartier où il a rendu l’âme vers 8 heures.

« Mon fils est venu me trouver dans ma chambre il m’a dit papa Karamoko a crié. Je suis venu le trouver assit, il s’était complètement vidé de son sang, il baignait dans le sang. Après quoi je lui ai demandé qu’est-ce qui s’est passer et là il m’a répondu mon heure est arrivée je vais mourir il faut qu’on se pardonne pour tout. Donc j’ai demandé à sa femme pourquoi son mari parle ainsi elle a répondu qu’elle ne le savait pas, alors j’ai répliqué en lui disant et bien tu le sauras », témoigne Mamadou Aliou DIALLO

Plus loin Ismaël DIALLO un autre voisin affirme que selon la femme de la victime, il aurait eu un choc « J’ai demandé à sa femme comment ça s’est passé elle a répondu que quand mon mari est rentré à la maison, il m’a dit qu’il a eu un choc, et qu’il sent que cela va l’emporter. Alors je lui ai posé la question de savoir quel genre de choc s’était et elle a répondue qu’elle-même ne le savait pas », -il.

Aussitôt informé, les autorités locales tout comme les agents de la sécurité, se sont rendues sur les lieux du drame. Plusieurs témoignages concordent sur ce qui semble être un crime prémédité.

 « On m’a appelé le matin soi-disant qu’il y a quelqu’un qui est tombé et est blessé, je suis venu sur place et c’est là que je me suis rendu compte que la situation était grave. Donc j’ai décidé d’informer les autorités compétentes parce que c’est eux qui sont sensés me donner l’ordre de l’amener à l’hôpital. Ils ont donné leur accord et on l’a envoyé à l’hôpital et c’est là qu’i a rendu l’âme », explique Almamy CAMARA l’un des responsables du secteur.

La femme de la victime a été arrêtée et transférée à la CMIS d’enco 5 pour des fins d’enquêtes. Les autorités quant à elles, se sont saisies de la dépouille pour mieux élucider l’opinion sur les circonstances réelles du drame.

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.