Take a fresh look at your lifestyle.

Conakry en feu !

28

Depuis bientôt deux mois, la Guinée renoue de manière ostentatoire avec ses vieux démons. Les Guinéens revivent la même tragédie qui a jeté une atmosphère anxiogène dans tous les cœurs durant les gouvernances militaires de Lansana CONTE et de Moussa Dadis CAMARA. Deux genres qui ont brillé par leur brutalité dans la répression de toute manifestation citoyenne, de toute revendication des populations.

En l’an 2007, tous les Guinéens et avec eux la monde entier se souviennent des massacres organisés par des soldats perdus, sans discipline et sans commandement à la suite de revendications syndicalistes et des jeunes pour une meilleure gouvernance. Personne ne pourra dire combien de Guinéens sont tombés à cette date par la folie meurtrière de ses propres forces de défense ! La répression des revendications des Guinéens devrait atteindre son summum le 28 Septembre 2009 quand la bande à Dadis a massacré et violé plus de 200 Guinéens pour avoir exprimé leur droit le plus élémentaire de refuser la candidature d’un militaire à la candidature présidentielle.

Les Guinéens toutes classes confondues, ont rejeté le pouvoir ‘’kaki’’ en renvoyant les hommes de rang et autres officiers dans leurs casernes en réclamant un pouvoir civil, ou rien.

Le Premier Ministre Jean-Marie DORE à la tête des Forces Vives, une organisation faitière qui rassemblait comme son nom l’indique tout ce qui concourrait à ‘’civiliser’’ les débats contradictoires. C’est ainsi que le niveau du débat politique fût relevé, excluant toute animosité dans leurs rapports, fustigeant les brutalités policières que tout le monde abhorrait, ramenant ainsi, paix et quiétude dans ses rangs. Durant cette transition, nous étions unanimes pour un combat salvateur, c’est en ce moment qu’il n’y avait, ni mouvance, ni opposition dans la salle du ‘’28 Septembre’’ du Palais du Peuple, tous les acteurs politiques avaient pour leitmotiv ‘’ tout, sauf les militaires’’, on connait la suite !

Arriva, Alpha CONDE avec tout ce que les Guinéens savent de ce personnage, personne n’aurait prédit que le système mis en place serait radicalisé vers la fin, en devenant sourd à tous les appels au bon sens, de respecter les clauses de la Constitution qui veut qu’il n’y ait qu’un mandat renouvelable …une seule fois !

   Nous étions à mille lieues de penser qu’un homme comme Alpha CONDE aurait des velléités de s’éterniser au pouvoir ! Quand des hommes comme le Cardinal Robert SARAH, l’Imam de la Grande Mosquée de Conakry, El-hadj Mamadou Saliou CAMARA, ont essayé de le dissuader de ne pas se jeter dans cette aventure. Rien n’y fait. Alpha CONDE veut son Troisième Mandat ou plus ! Même s’il faut marcher sur les cadavres de Guinéens, il n’en a cure…

En fait de cadavres, nous sommes horrifiés par ce qui s’est passé ce Lundi 4 Novembre 2019, au moment où une foule silencieuse procédait à une marche funèbre pour mettre en terre des martyrs de la démocratie, des coups de feu ont brisé ce silence de cimetière, démontrant ainsi le mépris maintenant bien affiché des intentions.

Le décompte macabre, ne devrait pas à notre sens être le bilan de deux quinquennats, puisqu’en Guinée tout est prioritaire, ce peuple a aujourd’hui plus qu’hier besoin de routes, d’hôpitaux, et d’une agriculture florissante pour atteindre une auto-suffisance alimentaire, oui pour cela nous sommes prêts !

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.