Take a fresh look at your lifestyle.

Une psychose nationale ….

54

Depuis quelques semaines Conakry et ses environs bruissent de rumeurs d’une certaine présence suspecte d’hommes et de femmes d’origine étrangère, mais presque tous des ressortissants de la CEDEAO. Les commentaires des uns appellent à plus de vigilance eu égard à la situation délétère dans laquelle baigne le pays.   

La première alerte a été donnée à Kagbélén et Kountia des quartiers voisins mais qui ressortent respectivement de Dubréka et Coyah. Des affirmations de citoyens de ses deux quartiers il s’agirait de ‘’mercenaires’’ qui sont prêts à prendre les armes contre la Guinée. Les responsables du département de la sécurité et de la Protection civile ont pris en chasse ces individus et les ont finalement parqués dans des centres de rétention pour vérification d’identité.

D’autres arrestations ont été opérées à Siguiri, une zone aurifère du nord-est du pays qui jouxte avec la frontière du Mali voisin, un pays en guerre. De là à déduire qu’une invasion se prépare contre la Guinée, il n’y a qu’un pas.

Mais les autorités guinéennes devraient marquer un temps d’arrêt pour ne pas ‘’déchirer’’ le pacte qui lie les quinze Etats de la CEDEAO, relatif à la ‘’libre circulation des hommes et des biens ‘’ dans cet espace.

En attendant, les investigations continuent et d’autres révélations sont en cours nous annonce un officier de police qui a voulu garder l’anonymat.

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.