Take a fresh look at your lifestyle.

Guinée : célébration de la journée internationale de la jeune fille

16

Sous le thème « Les Filles : Une force libre et Inarrêtable » ! 

 La Guinée a célébré ce vendredi 11 octobre 2019 la journée internationale de la jeune fille. Depuis 2012, l’Assemblée Générale des Nations-Unies a voté l’adoption de cette journée pour mettre en lumière les besoins des filles et à répondre aux défis auxquels elles font face.  Les différentes ONG féminines de la capitale guinéenne, ont animés les différents rassemblements dans toutes les communes de Conakry.

Ratoma, les membres de quelques ONG se sont mobilisés pour dire ‘’non aux violences faites aux jeunes filles, mais aussi aux enfants’’. Habillés pour la plupart en tee-shirt blanc, avec  des slogans du genre : ‘’mon enfant, ma vie’’, ces défenseurs des droits de la jeune fille et de l’enfant, scandaient des slogans et brandissaient des pancartes pour dire : ‘’Non au viol, la Honte aux violeurs, Protégeons nos enfants, Brisons le silence, dénoncez les violeurs, nos enfants ne sont pas les objets sexuels, le viol est un crime ou des mots comme castrons les violeurs, prison pour les  violeurs, la stigmatisation aux violeurs, justice pour nos filles’’.

Par ailleurs pour les membres de ces ONG cette Journée prône également l’autonomisation des filles et l’exercice de leurs droits fondamentaux. « Il faut appliquer la loi car le viol est un crime, et les violeurs doivent se rendre compte que nous sommes dans un Etat de droit. La justice doit faire son travail, parce qu’elle est là pour ça » tranche fermement KADIATOU KOUYATE secrétaire générale de l’une des ONG.

Plus loin, elle demande à tous les Guinéens de combattre contre cette injustice : « quitter derrière vos bureaux, quitter vos claviers et allez sur le terrain, parce que le vrai travail c’est sur le terrain. Nos sœurs ont perdu leur droit de vivre, elles ne se sentent pas en sécurité à la maison, ni à l’école, ni dans le quartier, ni au travail mais où sont-elles en sécurité ? Donc levons-nous, ensemble nous y arriverons car nos enfants sont nos avenirs ».

De leurs côtés, les parents ont aussi participé à la mobilisation « je suis venu apporter tout mon soutien à cette noble cause. La nation guinéenne doit s’unir pour lutter contre cette réalité qui met un frein à l’avenir de nos jeunes filles. Je trouve cela sidérant et révoltant et en tant que parent, j’invite vraiment toutes les familles de prendre soin de leurs enfants et je demande aussi à l’Etat de sévèrement punir tous les criminels qui s’aventureront à commettre ces actes abominables » déclare Moussa Condé parent et membre de l’ONG.

Cette journée internationale des jeunes filles est une manière de donner aux filles l’espace nécessaire, le pouvoir et des connaissances afin qu’elles puissent continuer à faire entendre leurs passions et leurs préoccupations dans le monde.

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.