Take a fresh look at your lifestyle.

Une dizaine de syndicats interpellent le pouvoir !

37

Pour protester contre la mal-gouvernance ambiante dans laquelle baigne la Guinée des militants de la Société civile et des syndicats très remontés ont tenu une Conférence de Presse et publié une déclaration conjointe ce Mardi 17 Septembre à la Maison de la Presse de Kipé.

Ce pamphlet très tranchant et sans concessions fustige la mal-gouvernance du pouvoir, critique le manque de décisions des hommes du pouvoir et soutient que la Guinée est dirigée de manière hasardeuse par une classe corrompue,  ….etc…

Nous publions quelques lignes de cette Déclaration :

 

DÉCLARATION

Considérant l’inféodation, l’instrumentalisation et l’affaiblissement de toutes nos institutions Républicaines ;

Considérant le degré de corruption et la mal gouvernance qui sévit dans notre pays ;

Considérant l’incapacité du gouvernement à respecter ses propres engagements vis-à-vis de ses partenaires sociaux et politiques ;

Considérant les derniers appels à la nation, du chef de l’Etat et, de son premier Ministre qui se traduisent par la mise en œuvre d’un processus de changement constitutionnel, en lieu et place révision de disposition tangibles de la constitution ;

L’Unité d’Action Syndicale :

Prend à témoin, l’opinion nationale et internationale, sur les graves troubles qui se pointent à l’horizon, par la volonté de quelques individus hauts placés, à offrir à l’actuel chef d’Etat, de se maintenir à vie ;

Appelle tous les travailleurs de tous les secteurs, à travers toutes les forces vives de la nation, à une mobilisation générale, pour mettre fin à toutes ces discrimination, exactions, déstabilisation et bouleversement de tous les fondamentaux de notre nation ;

Certifie qu’il n’a ni urgence, ni pertinence, ni opportunité, de changer la constitution actuelle, pour pérenniser ce système mafieux ;

Met en garde les forces de défense et, de sécurité contre toutes actions militaire ou sécuritaire, tendant à réprimer le vaillant peuple de Guinée ;

Demande à la communauté Internationale (CEDEAO, UA, OIF ? Nation Unies) de favoriser des élections libres et transparentes à travers un collège Electoral Internationale et Neutre ;

Demande à tous les travailleurs, de tous les secteurs et, des retraités de Guinée de rester mobiliser, pour en finir avec ses manipulations d’opinions dignes de « Machiavel ».

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.