Take a fresh look at your lifestyle.

Kaporo-rails le feuilleton continue….

32

L’héritage de la Première et de la Deuxième République classant la zone réservée de KOLOMA comme site directionnel des futurs sièges des différentes institutions de la République continue de faire des vagues !
Durant les années qui ont précédé l’arrivée d’Alpha CONDE au pouvoir des mesures avaient été prises pour viabiliser cet espace mais le laxisme de l’Etat guinéen ajouté à la cupidité de nombreux agents des domaines ont annulé tous les textes et même la volonté de réaliser un jour le vœu de voir sortir de terre les édifices pour une Guinée émergente et moderne avec de belles réalisations futuristes.
Comme la nature a horreur du vide, ces espaces ont trouvé preneur et ce qui devait arriver, arriva !
Des fonctionnaires aussi véreux que cupides se sont mis dans la tête qu’il faut vendre au plus offrant ces parcelles tant convoitées et qui étaient toutes sous le sceaux de la légalité, tant et si bien qu’à la place de grands immeubles, les Guinéens toutes classes et de toutes origines confondues au fil du temps se sont installés au vu et au su des ….autorités, dont certains grands commis de cette même administration guinéenne ……. En toute illégalité !!!!
Le Collectif des ‘’Déguerpis’’ de cette terrible situation qui sont devenus malgré eux des ‘’personnes déplacées’’ dans leur propre pays s’organise tant bien que mal pour se faire entendre et surtout le respect de leurs droits par les pouvoirs publics. C’est ainsi qu’une Conférence à laquelle la presse a été conviée la presse sur le site même des espaces déguerpis et fait une déclaration, la cinquième que nous publions in-extenso.

Déclaration N° 6 : Mise en garde contre MTN-Guinée et autres
Sept mois après la destruction de Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse, le collectif des victimes reste plus que jamais convaincu que le plan du régime guinéen concernant cette zone est fondé sur la haine, les règlements de compte et une cupidité sans limite éloignée de toute cause d’unité publique.
En outre, le collectif vient d’apprendre de sources concordantes que l’opérateur de téléphonie mobile MTN-Guinée a opéré un deal avec le pouvoir d’Alpha Condé pour obtenir un domaine dans la zone de kipé 2.
Le jeudi 5 septembre dans l’après-midi, l’artiste RASCONDEL a été vu sur place avec des agents de l’habitat entrain d’explorer le site. Le lundi 9 septembre dans la soirée, le même RASCONDEL et son équipe étaient sur les lieux cette fois-ci avec un drone qui a pris des images aériennes de Kipé 2 et Kaporo-Rails.
Toutes ces manœuvres seraient opérées au compte de MTN-Guinée. C’est donc le lieu et le moment de mettre en garde le géant sud-africain contre toute tentatives d’implantation sur nos terres.
Par ailleurs, le collectif invite ses 19.219 membres et l’ensemble de ses sympathisants à faire du mercredi 18 septembre UNE JOURNEE DE BOYCOTT DE MTN-GUINEE DE 6H A 0H. Cette journée sera suivie d’autres actions qui seront annoncées dans les prochains jours.
D’ores et déjà, une liste non exhaustive de 19 artisans de la casse a été transmise à l’avocat du collectif pour dépôt à la cour de justice de la CEDEAO. Cette liste sera publiée au moment opportun.
Une fois encore le collectif met solennellement en garde contre toute occupation à quelque titre que ce soit et par qui que ce soit des lieux déguerpis de Kaporo-Rails, Kipé 2 et dimesse. Celui qui le fait l’aura fait à ses risques car le collectif reste engagé à continuer la lutte jusqu’à la victoire de la justice sur l’arbitraire.

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.