Take a fresh look at your lifestyle.

GUINEE: Gouvernement– Cheik SACKO….une deuxième démission en Six mois !

226

Cheik SACKO a profité d’un séjour à Montpellier en France, pour fausser compagnie à son mentor, Alpha CONDE, pour des raisons politiques. Cheik SACKO était il y a peu, le tout-puissant chef du Département très sensible de la Justice.  en Guinée.

Cette démission arrive à un moment où l’opinion s’interroge sur la suite à donner au dossier encore plus sensible des ‘’massacres du Stade du 28 Septembre’’. Alpha CONDE n’a pas traîné, il a immédiatement décrété une autre nomination en la personne de Mohamed-Lamine FOFANA qui jusque-là occupait le poste de Ministre-Conseiller chargé des Relations avec les Institutions Républicaines.

Titulaire d’une Maîtrise en Droit de l’école guinéenne, Mohamed-Lamine FOFANA a occupé nombres de postes  de responsabilité dans l’administration guinéenne avant d’être choisi par Alpha CONDE pour remplacer Cheik SAKO comme intérimaire au Département de la Justice.

Le ‘’Grand Débat’’ qui anime depuis bientôt une bonne année s’agissant du changement de Constitution a fini par empiéter sur les relations cordiales que le Chef de l’Etat entretenait avec le commis de l’Etat qui a jeté l’éponge.

Le nouveau Garde des Sceaux a rencontré les médias ce Mardi 28 Mai pour décliner ses priorités dans les nouvelles fonctions qui sont les siennes depuis peu. Il a déclaré en substance :

«C’est pour moi un sentiment de satisfaction et de joie. Je remercie Chef de l’Etat pour le renouvellement de confiance en ma personne. Je vais continuer à approfondir les réformes, en mettant les magistrats dans de bonnes conditions et rétablir la confiance entre les magistrats et le peuple. C’est le grand défi que je vais relever», Explique-t-il.

Dans le camp des acteurs de la Société Civile on applaudit ce geste et cette détermination de l’ancien Garde des Sceaux pour avoir oser quitter le navire d’Alpha CONDE pendant qu’il est encore temps.

Les F.N.D.C. met en garde tous les agents qui soutiennent cette mascarade pour un changement de la Constitution en Guinée, l’un des leaders martèle :’’ Le Front National pour la Défense de la Constitution prend acte de la démission du ministre Cheik SAKO. Nous membres du Front estimons que c’est une démarche hautement responsable. Dans la mesure où il se démarque de ce projet suicidaire, anti-démocratique qui pourrait être source de déstabilisation sociale et politique en Guinée. Nous pensons que les autres membres du gouvernement doivent emboiter ses pas, parce que s’ils s’entêtent à rester dans le navire jusqu’à ce que le peuple se soulève pour sa souveraineté, je peux vous rassurer que la purge aura lieu », confie Sékou KOUNDOUNO chargé des Stratégies et de la Planification au Front National pour la Défense de la

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.