Take a fresh look at your lifestyle.

Au Mali, l’économiste Boubou Cissé nommé Premier ministre

168

Le nouveau chef du gouvernement malien est un ancien fonctionnaire de la Banque mondiale. Ministre depuis 2013, il a dirigé le département de l’Industrie et des Mines, ensuite celui de l’Economie et des Finances.

L’ancien représentant par intérim de la Banque mondiale au Niger (2012), âgé de 45 ans, est né à Bamako, la capitale malienne.

Après des études primaires et secondaires, Boubou Cissé a choisi la République fédérale d’Allemagne, puis les Emirats Arabes Unis et la France pour ses études supérieures.

Titulaire d’un doctorat en sciences économiques, il a obtenu aussi un diplôme d’études approfondies en économie du développement.

C’est cet économiste que le président Ibrahim Boubacar Keïta a désigné pour former un gouvernement en remplacement de celui de Soumeylou Boubèye Maïga, qui a démissionné jeudi sous la menace d’une motion de censure des députés de l’opposition et de la majorité.

« En nommant Boubou Cissé à la tête du gouvernement, le président Ibrahim Boubacar Keïta concrétise sa promesse de placer son second mandant sous le signe de la jeunesse », commente un responsable de la majorité présidentielle.

Boubou Cissé est l’un des rares ministres qui travaillent aux côtés du chef de l’Etat depuis la première élection de ce dernier à la présidence malienne en 2013.

L’ancien fonctionnaire de la Banque mondiale hérite de nombreux dossiers « brûlants », celui de l’insécurité dans le centre et le nord du pays notamment, pour lequel son prédécesseur a été beaucoup critiqué avant d’être visé par une motion de censure.

Boubou Cissé aura à mettre en œuvre un accord de paix conclu entre le gouvernement et plusieurs groupes rebelles, afin de mettre fin aux nombreuses attaques armées qui, rien que pour la journée du 23 mars dernier, ont coûté la vie à environ 160 personnes.

Il devra également mener des réformes constitutionnelles.

Membre d’aucun parti politique, le nouveau Premier ministre est réputé intègre, travailleur et discret.

Mais il a essuyé récemment, en sa qualité de ministre de l’Economie et des Finances, les critiques des syndicats d’enseignants en grève depuis plusieurs mois. Des enseignants l’accusaient de manquer de volonté pour satisfaire leurs revendications.

Boubou Cissé aura également la charge de rassembler une classe politique fortement divisée. Mais une classe politique capable de s’unir pour faire face à un adversaire commun, comme l’ont démontré ses responsables – du pouvoir et de l’opposition – en déposant une motion de censure contre le gouvernement de Soumeylou Boubèye Maïga.

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.