Take a fresh look at your lifestyle.

Ambassade Russie en Guinée : la société civile prévoit de manifester lundi

25

Le discours tenu par l’ambassadeur de la Russie en  Guinée, lors de la présentation des vœux de l’an au président de la République continu d’alimenter les débats. Interrogé ce vendredi 11 janvier 2019, des acteurs de la société civile guinéenne ont vigoureusement condamnés les propos tenus par Alexandre Bregadzé. « Nous avons suivi cette sortie maladroite du diplomate Russe en Guinée. Le premier sentiment, qui nous anime et celui de révolte et de déception. La réaction ne peut-être, que celle de l’indignation avec la toute dernière énergie. Nous pensons, que si il y a des leçons de morale, elle ne devrait pas provenir de la Russie. Une fois encore, nous sommes dans un pays souverain. Le diplomate Russe devrait mettre de l’eau dans son vin, parce que nous avons eu des relations toutes particulières avec la Russie depuis l’aube des indépendances » s’est indigné Dorah Aboubacar Koïta, acteur de la société civile.

Pour ces activistes guinéens, en aucun cas les puissances étrangères ne doivent s’immiscer dans les affaires internes de la Guinée. « Je pense que ce qui est important, c’est ce message renvoyé par des guinéens pour dire que ces genres de discours ne passeront pas en Guinée. Les guinéens vont aujourd’hui défendre jalousement leur souveraineté et la limite qu’ils offrent à n’importe, qu’elle pays dans sa collaboration. Il ne faut pas oublier, que les ambassadeurs, sont des émissaires que certains envoient pour défendre leurs intérêts au sein des pays. Il revient donc, à nous les guinéens de décrypter ces genres de comportement, que tiennent des diplômates en Guinée » a confié Abdoul Sacko, acteur de la société civile guinéenne.

Par ailleurs, ils appelles tous les citoyens guinéens à une  mobilisation la semaine prochaine devant l’ambassade de la Russie en poste à Conakry. « Nous au niveau de la société civile, face à cette sortie nous nous sommes concerté déjà. Il y a un appelle à la mobilisation, qui est lancé sur les réseaux sociaux et sur les différents médias. Je profite de votre micro pour demander aux citoyens de sortir massivement le lundi 14 janvier, car nous avons une mobilisation devant l’ambassade de la Russie en République de Guinée. L’idée vise à exprimer notre mécontentement, révolte et frustration face à cette communication, qui ne devrait pas venir d’un diplomate » a déclaré Dorah Aboubacar Koïta, acteur de la société civile.

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.