La television 21

Siguiri: Un groupe de jeunes empêche le primaire du RPG arc-en-ciel à Doko.

Le processus d’installation des conseils communaux élus à l’issue des élections locales de février dernier pose problème au sein du parti présidentielle.  A Doko, une commune rurale de Siguiri, le RPG Arc-en-ciel peine toujours à désigner un candidat à la mairie.

Le parti au pouvoir a décidé d’organiser des primaires, pour choisir ses candidats qui seront candidats à l’élection des exécutifs communaux. une manière pour le RPG Arc-en-ciel d’éviter des malentendus.

Dans cette commune rurale, le vote qui a eu lieu ce jeudi, 04 octobre, n’a pas permis de désigner le candidat du parti à la mairie. Les 27 élus du RPG Arc-en-ciel se sont retrouvés pour choisir un candidat qui va les représenter à l’élection du maire.

Trois candidats étaient en lice Mohamed Doumbouya, Bourlaye Magassouba et Djémori Diabaté.

Quelques minutes après le vote, un groupe de jeunes est venu arrêter l’opération de dépouillement. Ils ont renversé l’urne et s’en ai pris à Djémori Diabaté, favori de cette primaire: «J’ai été informé par le secrétaire général du comité directeur de Siguiri, que la délégation serait là le jeudi pour organiser la primaire. Arrivé dans la salle où devait se tenir l’élection, j’ai constaté une insécurité totale, j’ai demandé de renforcer la sécurité parce que la salle était entourée de jeunes loubards venus d’un peu partout et qui ne voulaient pas que je sois maire, étant le favori.

Après le vote, pendant le dépouillement, les loubards ont défoncé la porte pour venir renverser l’urne, et après, les mêmes loubards se sont jetés sur moi, ils m’ont frappé et déchiré mes vêtements. Heureusement, les amis sont venus me protéger sinon j’aurais pu être tué », témoigne Djémori Diabaté.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.