Take a fresh look at your lifestyle.

Indonésie : Un bilan provisoire de 384 morts suite à un séisme et un tsunami

129

 

Le séisme est survenu à 10 h 02 et 43 secondes, temps universel, selon l’USGS, trois heures après une précédente secousse de 6,1 degrés sur l’échelle de Richter, qui avait fait un mort et une dizaine de blessés, et avait été suivie de nombreuses répliques. Une alerte au tsunami a été émise presque aussitôt, avant d’être levée trente-quatre minutes plus tard. Les autorités assurent que les vagues ont déferlé avant la levée de l’alerte – une vingtaine de minutes après la secousse tellurique. Palu se trouve au fond d’une baie dont la forme en entonnoir a pu augmenter la hauteur de l’onde. Alors qu’une première évaluation faisait état d’un flot de 1,5 mètre de haut, la lame a plutôt atteint le double.

Selon le BNPB, les secousses ont été ressenties jusqu’à la grande cité de Makassar, dans le sud des Célèbes. L’hypocentre (ou foyer du séisme) était situé à une dizaine de kilomètres de profondeur, selon l’analyse de l’agence géologique américaine (USGS). La secousse s’est produite en début de soirée alors que de nombreux fidèles se rendaient à la prière du vendredi, jour du seigneur en terre musulmane.

Alors que les secouristes s’employaient samedi à rejoindre Palu, qui s’étend sur une baie formant l’embouchure de la rivière du même nom, il était encore difficile de se faire une idée du bilan humain de la catastrophe. Des centaines de personnes s’étaient rassemblées sur la plage pour la célébration de l’anniversaire de la ville, beaucoup sont portées disparues. Le séisme et le tsunami ont provoqué une panne d’électricité qui empêche les communications et complique la coordination des secours. Selon l’agence indonésienne de gestion des désastres naturels (BNPB), le bilan provisoire était de 384 morts et des centaines de blessés, samedi dans la matinée.

Thierno Falilou DIALLO

Share Button

Leave A Reply

Your email address will not be published.