La television 21

Guinée: la crise du carburant paralyse le pays

En Guinée, troisième semaine de mobilisation contre la hausse du prix du carburant à la pompe, passée de 8 000 francs guinéens à 10 000 le litre (de 76 à 95 centimes d’euros) au 1er juillet. Grève générale, manifestations dans plusieurs villes du pays, journées «ville morte», axes routiers bloqués à Conakry… la colère gronde, mais le gouvernement ne fléchit pas et les négociations sont au point mort.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.